Comprendre l’éco système du digital pour mieux le maîtriser

A l’heure où la « digitalisation » des entreprises, des enseignes et des marques est devenue une priorité absolue, il serait trompeur de penser que cette transformation digitale doit se faire dans l’urgence. Comme dans tous les domaines, il est important de prendre le temps sans pour autant faire l’impasse sur la réactivité : une philosophie et des valeurs qui sont mises en œuvre chaque jour par les spécialistes SGA et que nous vous faisons partager dans cet article. 



Qu’est ce que la transformation digitale ? 


Depuis ces 10 dernières années, les entreprises se sont considérablement investies dans le développement de leur vitrine digitale et ce, quel que soit leur domaine d’activité. Si on a dans un premier temps parlé des boutiques en ligne ou encore des sites vitrine (…), il faut désormais composer avec d’autres variantes du paysage, digital comme les réseaux sociaux ainsi que les mini sites dédiées à des opérations de promotion ponctuelles. 

Ces vitrines digitales sont des outils indispensables pour interagir avec le consommateur, le fidéliser et pour développer l’activité de l’entreprise vers de nouveaux marchés. En ce sens, il est donc nécessaire de s’y investir mais sans pour autant se précipiter. 

En effet, le digital est un marché à part entière qui est régit par des codes stricts et précis : on note par exemple le référencement naturel sur Google, les campagnes Adwords, le community management des marques et des entreprises ainsi que les différents outils de gestion pour les campagnes de communication. 

Avant de se lancer dans un projet de grande envergure, il est donc fortement recommandé de se démarquer et de bien connaître ses cibles pour pouvoir réussir sa transformation. Par exemple, les habitudes des consommateurs sont différentes d’une boutique physique à une boutique digitale : ce sont des aspects à prendre en compte pour maximiser vos chances de réussite. 

Les erreurs à ne pas commettre 


Notre premier conseil est de ne pas aller trop vite : une idée, un concept ou un projet de grande envergure comme un site Internet doit se construire et se développer. Avant de se lancer, il faut penser en termes de stratégie, de contenu, d’anticipation sur les habitudes des consommateurs et de projection dans les futurs comportements d’achats. L’enjeu est de créer un réel engagement et en ce sens, il est nécessaire de prendre son temps pour mener son projet bien. 

En second lieu, il est conseillé de ne pas avoir peur des nouvelles technologies et des nouvelles tendances dans le domaine du digital. Compte tenu de l’avancée et du développement de ces outils, le risque est de vous sentir rapidement dépassé et donc non concurrentiel dans votre secteur d’activité. Il faut donc réaliser un travail de veille ou mettre en place des sondages pour mieux choisir les médias / outils / applications qui correspondent à votre activité et à vos axes de développement.  

En somme, le digital est un véritable éco système qui doit être compris et abordé avec une grande précision : il crée à lui seul des codes de consommation et influe véritablement sur le comportement de vos cibles. Alors pour bien le maitriser et construire une image digitale solide, mieux vaut prendre le temps de penser à votre image digitale pour ensuite conquérir un marché à haut potentiel. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Opération B to C : « SQUIZ TON DANI’POM ! »

Pierre Lannier et Aquarelle mettent les Mamans à l’honneur !

La Galerie San Marco : un dispositif de fidélisation unique !